mardi 21 mai 2013

GENE BARBE : REEL DE L'OUTRE-SENS ! (Yannick Lefeuvre)

Gene BARBE
Très au fait …....................................des textes sacrés des origines............
Treize aux faits..................................de la table divine................................
Traits au faîte....................................de sa peinture.....................................
Des toiles, telles des instantanés de vie figés à l'exacte seconde de leur réalité.
Pour en dire les substances, il ne néglige aucune piste, il prend tous les risques.
Il propose une vision des plus sincères. C'est aussi déroutant qu'enivrant ! 
Il nous mène au seuil d'une vraie humilité, à nous de le franchir ou non,
de faire le pas ou non.
Ce sera un vrai pas de coté mais vous ne serez pas déçu.
Au delà de la gratuité actuelle des productions picturales,
il creuse au bord de l'abîme où la chute est possible.
Chacune de ses peintures demande silence, présence et attente.

Elles se livrent d'emblée ou pas du tout.
L'humain oublie l'étonnement, il lui faut pour retrouver le plaisir
d'être de l'enfance... s'arrêter, prendre le temps et suivre une piste.
Ses toiles travaillées dans la fulgurance et le réel nous donnent

 les possibles d'être et d'aller vers...
J'en saisis une, la toile nommée «  Bliss » pour tenter sans verbiage d'exprimer
ce qui m'émeut dans ce qu'il nous donne à voir et peut être à penser.
Il y a un homme qui dort, son chien contre lui.
La tête du chien s'inscrit dans le corps de l'homme assoupi.
L'un apaise l'autre. Ils se confondent en une secrète alchimie

de ce qu'il en est de l'animal et de l'homme.
Travail de peintre surtout, les subtiles connivences
traduites par des glissements de couleurs,
ses lignes fracassées nous ouvrent les chemins.
Chaque toile est un seuil à franchir, prenez le temps
et vous serez là où il est nécessaire d'être pour simplement se savoir présent au monde.
 L'artiste est à ce degré d'amitié pour nous autres, c'est à saisir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire